Dix histoires au milieu de nulle part – Le 2 février au Théâtre de l’Atalante

By No tags Permalink

Dans son spectacle, Dix histoires au milieu de nulle part, Stéphanie Loïk a choisi de mettre en scène deux témoignages tirés de La fin de l’Homme rouge de Svetlana Alexievitch. L’un d’eux traite de l’amour éperdu entre Margarita jeune arménienne de Bakou et le jeune azéri Abulfaz. Autour d’eux l’URSS s’effondre, les nationalismes s’enflamment et les pogroms refont surface. Une mise en scène subtile et puissante, dans laquelle le corps et les chœurs nourrissent les ellipses du texte et apportent un contrepoint vibrant d’humanité au propos souvent grave. Un magnifique travail porté par six jeunes comédiens talentueux.

 

Le samedi 2 février, à la suite du spectacle, Stéphanie Loïk aura le plaisir d’accueillir Serge Avédikian et Tigrane Yégavian. Ils aborderont leurs liens avec l’Arménie d’hier et celle d’aujourd’hui, partageront leurs points de vue, leurs mémoires communes.

 

Leur ouvrage Diasporalogue ainsi que le coffret de DVD « Arménie » seront à la disposition du public.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/46/d300578159/htdocs/newsite2016/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399